lycee-ferdinand-foch-apres-la-venue-de-sept-eleves-chinois-2014

Vue de Rodez, Shanghai est presque sur une autre planète. Mais vu de Shanghai, Rodez est un minuscule point sur une carte. Cela n’a gêné en rien, Dominique Mestdagh, proviseur adjoint du lycée Foch, pour mener son projet. « Depuis longtemps nous cherchions à tisser des liens avec la Chine. Nous avons appris, par l’intermédiaire de l’inspectrice régionale de chinois Anne-Marie Bordas, qu’un établissement de Shanghai avait engagé la même démarche », explique Dominique Mestdagh.

« Une révélation » pour la délégation chinoise

Des contacts ont été pris avec le Shanghai industrial and commercial foreign languages school. Après des échanges et un déplacement en Chine pour rencontrer ses homologues, Dominique Mestdagh et ses équipes pédagogiques ont bâti un solide dossier. Ensuite, les Ruthénois ont invité leurs collègues chinois à venir découvrir le lycée et le territoire. Une venue, en 2013, qui a été une révélation pour la délégation chinoise. « Nos collègues chinois ont été surpris par nos territoires. Mais où sont les villes nous disaient-ils ? Après avoir vu la ville et la nature environnante, ils ont été conquis », précise-t-il. Une singularité qui a été la force du lycée Foch de Rodez et qui a convaincu les Chinois de travailler avec les Aveyronnais. « Nous avons battu Paris et Londres qui étaient sur le coup », souligne le proviseur adjoint.

Échanges

Dernièrement celui-ci est reparti en Chine pour signer la convention avec le directeur de l’établissement chinois, Wu Jian Quo, paraphé auparavant par le proviseur de Foch, Yvon Manac’h. Désormais, des élèves de Foch et de Shanghai vont pour travailler ensemble sur diverses thématiques et projets. Le mois prochain, sept élèves chinois vont venir à Rodez pour découvrir les enseignements dispensés au lycée Foch, mais aussi faire connaissance avec la région. « Des élèves qui maîtrisent déjà bien le français », précise le proviseur adjoint.

Au mois de juillet, ce sont cinq des 60 élèves qui apprennent le chinois, qui pourront aller une semaine à Shanghai, dans le cadre d’ateliers internationaux. « D’autres échanges seront prévus en 2015 », assure Dominique Mestdagh. Un partage des programmes est également prévu entre les deux établissements. Une réelle opportunité pour les lycéens aveyronnais qui pourraient concrétiser à l’avenir des opportunités professionnelles dans l’Empire du milieu.

Échanges avec Shanghai : Rodez préférée à Paris et Londres
Étiqueté avec :