lycee_ferdinand_foch_rodez_FochPhore_2014

Les élèves, les responsables et leurs invités après la cérémonie dans la cour du lycée Foch./Photo DDM, MCB

Le magazine culturel du lycée Foch, réalisé par 114 élèves, vient d’être distingué pour sa qualité par le CLEMI lors du concours Mediatiks des meilleurs journaux scolaires.

Une soirée digne des «Césars» ou des «Molières», les élèves de Foch ne sont pas en mal d’imagination et, entraînés par les maîtres de cérémonie Axel et Ophélie, leur dynamisme faisait plaisir à voir. Sans oublier leur générosité. Car ils ont voulu faire partager à tous ceux qui les ont aidés, de près ou de loin, leur joie d’avoir été distingués par le CLEMI (centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information) pour leur magnifique revue semestrielle «Foch’Phore». à l’heure où le septième numéro vient de paraître, il est temps que ce magazine culturel passe les murs du lycée et se fasse connaître. Quoi de plus normal puisque le fil conducteur de cette dernière publication est le voyage. Sa qualité, tant sur le fond que sur la forme, en fait une lecture idéale pour un large public. «Bravo pour ce travail remarquable qui réunit 114 élèves des lycées général et professionnel et rassemble ainsi les deux établissements», a souligné le proviseur Yvon Manac’h. Et c’est vrai que leurs talents confondus donnent un résultat époustouflant, chacun d’entre eux recevant en guise de récompense un diplôme mais aussi une carte de presse jeune, précieux sésame amplement mérité, offerte par l’association Jets d’encre. «Foch’Phore» existe aussi grâce à sa responsable de publication, Christiane Chaule, professeur de littérature et société, ovationnée par tous ses rédacteurs et collaborateurs qu’elle sait fédérer et entraîner dans son sillage. «Que ce travail perdure et devienne une tradition» a insisté Yvon Manac’h. Le prochain numéro est déjà en préparation et sera toujours consacré au voyage mais plus spécialement à la francophonie et au Québec. «L’apprentissage scolaire c’est déjà un sacré voyage», a souligné l’artiste invité Alain Marc. Le lycée Foch est ouvert sur le monde, il entretient un partenariat vivant avec la Chine (visioconférences avec Shanghai et peut être un voyage en 2015). Si tout va bien, il devrait créer une classe prépa en duo avec Monteil. Le lycée Foch, c’est aussi du théâtre, de la musique, de belles performances sportives et une bande dessinée «Chercheur de lumière», réalisée par la section Arts Plastiques en hommage à Soulages, qui enchante de nombreux lecteurs.

Le chiffre : 7e
numéro > de Foch’Phore. Composé de 67 pages, il est disponible gratuitement en divers lieux du lycée Foch, à l’accueil, au CDI ou sur l’ENT.

Fête de littérature et société
Lors de cette Fête de littérature et société, les lycéens ont décerné les prix du meilleur encadrement administratif, de la meilleure gestion financière, des meilleurs encadrants pédagogiques, avec une pensée particulière pour les collaborateurs étrangers, du meilleur reportage filmé avec la projection du reportage Festiv’2014 monté par Anatole Levillain Clément, le prix des meilleurs artistes décerné à l’aquarelliste et carnettiste Alain Marc, à la peintre et carnettiste Sonia Privat, aux élèves de la section arts plastiques pour le Street art et l’illustration de la revue, le prix de la meilleure maquettiste à l’AED Marion Fournier, le prix des meilleurs musiciens, des meilleurs collaborateurs, des meilleurs intervenants bénévoles au guide Jean-Philippe Savignoni, aux responsables du musée Soulages, Benoit Decron et Carole Bouzid, aux responsables de la MJC, Bruno Houlès et Nora Triby, le prix des meilleurs mécènes à la Maison du livre, à l’association Jets d’encre, à la section Arts plastiques, aux artistes Sonia Privat et Alain Marc, ainsi qu’à La Dépêche du Midi.
Source: La Dépêche. Écrit par Marie-Christine Bessou.

Journaux disponibles ici

«Foch’Phore», le magazine des lycéens qui monte en puissance