Le week-end en famille

En décembre 2013, période de l’Avent (soit quatre semaines avant Noël), les jeunes Aveyronnais purent goûter le week-end à l’atmosphère particulière du marché de Noël de Bamberg, admirer les nombreuses façades à colombages des maisons datant pour certaines du Moyen-Âge, se balader avec leurs familles d’accueil dans les ruelles pittoresques de la ville, s’attarder sur les ponts au-dessus de la Regnitz, la rivière locale … Certains assistèrent à des matchs de football à Nürnberg, d’autres se rendirent à la patinoire et nombreux furent ceux qui le soir se retrouvèrent au Bowling. Cette immersion totale leur permit de mettre en pratique leurs connaissances en langue mais aussi leur capacité à se débrouiller quand les mots manquaient…

L’accueil au lycée

Après ce week-end bien rempli, tout le monde se retrouva le lundi dans la « Oase », lieu de vie et cafétéria du lycée pour le discours de bienvenue de Mme Cléry, proviseur du lycée. Puis les Français furent répartis dans différents cours et purent ainsi noter de nombreuses différences avec notre propre système. Ainsi, chaque classe en Allemagne a sa propre salle de cours que les élèves peuvent décorer à leur guise. Mis à part pour certains cours en laboratoire, les élèves ne changent pas de salle ! De plus, certains furent frappés par le dynamisme des élèves allemands dont la prise de parole leur a semblé plus fréquente et plus libérée qu’en France. Le cours frontal est abandonné au profit d’une interactivité et de la responsabilisation de chacun sous forme de missions diverses.
Dans cette même matinée, tous les Français se soumirent au concours de lecture. Devant un public composé de professeurs et d’élèves, chacun lut un texte préparé et un texte inconnu, en allemand bien sûr. Moins simple qu’il y paraît…

La visite de Bamberg

L’après-midi, après avoir visité la cathédrale aux quatre tours qui surplombe la ville et renferme le tombeau de l’empereur Heinrich II et de sa femme Cunégonde, les élèves français furent pris en charge par leurs correspondants pour une visite guidée de la ville. Ceux-ci insistèrent sur la similitude entre Rodez et Bamberg, toutes deux scindées en un quartier épiscopal et un quartier bourgeois. L’après-midi se termina par un accueil de tous les élèves dans la salle style Renaissance de la mairie Geyerswörth. Les élèves de Foch prirent la parole pour saluer l’adjoint au maire.

Nürnberg

Le mardi, les jeunes Français se rendirent à Nuremberg, à 60 km de Bamberg, pour y découvrir le « Reichsparteitagsgelände », le site du congrès du parti nazi et le centre de documentation attenant. Puis, il se rendirent jusqu’à la forteresse qui domine la ville et descendirent ainsi jusqu’au centre ville, profitant des explications de leur guide. Après ce cours d’histoire, ils visitèrent une fabrique de pain d’épice, pâtisserie particulièrement appréciée à Noël. La journée se termina par l’incontournable visite du Marché de Noël, le plus réputé d’Allemagne

Le marché de Noël, La basilique baroque Vierzehnheiligen…

Le mercredi matin fut consacré à la visite de la basilique baroque Vierzehnheiligen, un joyau de l’époque baroque. Là, les élèves eurent le privilège de monter aux tribunes pour écouter l’organiste Christian Hagel interpréter la « Toccata en ré mineur » de Bach ainsi qu’une oeuvre du Français Louis-Claude d’Aquin. Deux compositeurs, deux styles différents mais une même émotion à l’écoute de cet instrument puissant. M.Wick, professeur allemand responsable de l’échange, s’installa ensuite lui-même à l’orgue pour interpréter à son tour du Bach. Un grand moment ! A la demande de Mme Fiedler, les élèves eurent même le droit d’entrer dans le « ventre » de l’orgue.

Soirée spectacle

Le mercredi soir eut lieu le clou du séjour avec un dîner-spectacle composé de sketches, de poésie et de chants, présenté par les jeunes Français dans la langue de Goethe. Le succès fut à la hauteur de l’investissement des jeunes acteurs, les rires fusaient à chaque réplique comique et les applaudissements furent nourris. A cette occasion furent décernés les prix du concours de lecture. Puis, chacun put goûter aux plats préparés par les familles d’accueil, un régal pour les yeux et le palais.

Répétition de la Bamberger Symphonie

La musique fut à l’honneur pendant ce séjour puisque le jeudi matin, les élèves étaient invités par les Bamberger Symphoniker à assister à la répétition du concert joué une semaine plus tard en Chine. Seuls face à l’orchestre dans la magnifique salle de concert, il purent admirer la virtuosité des instrumentistes dont certains leur avaient présenté leur instrument juste avant la répétition.
Enfin, le soir, tout le monde se retrouva devant le lycée pour les derniers adieux avant le départ. Disparues alors les barrières linguistiques, l’émotion était palpable avec ou sans les mots ainsi que le résuma une élève : « l’important, c’est de se lancer, d’oser, sans trop se soucier de la perfection linguistique, l’important, c’est de faire passer un message et une émotion. »

A leur tour, les correspondants allemands furent accueillis à Rodez. Mais ceci est une autre histoire… à suivre dans un prochain épisode…

Allemagne: Echange avec le DG de Bamberg